Histoire

Créée en 1995 à l'initiative de professionnels : président de l’association, médiatrice familiale, appuyée par un magistrat, l’association « Le trait d’Union » (relevant de la loi de 1901 à but non lucratif) œuvre à l’intérêt de l'enfant pour le maintien du lien avec chacun de ses parents.

Depuis sa création, l'association bénéficie du soutien des organismes et des institutions : Caisse des Allocations Familiales, Tribunal de Grande Instance, mairie de la ville de Charleville-Mézières ainsi que les professionnels tels que les magistrats, les avocats, les travailleurs sociaux, etc.

L’association est reconnue pour la participation au maintien du lien dans un espace neutre lors de la séparation afin d’accompagner l’enfant et ses parents, de les rassurer lors de ces temps de rencontres, de déculpabiliser, de valoriser la relation tout en amenant à porter une réflexion sur la responsabilité parentale et la qualité relationnelle d’un enfant avec son autre parent lors du déroulement du droit de visite.

Dans cette perspective, l’association s’inscrit dans le schéma du comité départemental de pilotage au travers la médiation familiale et, plus généralement la parentalité.

L’action de l’association auprès de la famille se situe à la fois une démarche préventive et de protection de l'enfance, de responsabilisation des parents dans leur fonction parentale au moment de la séparation tout en se souciant de l’intérêt de chacun des parents et, notamment de l’enfant.

réalisation : Netcreative